Historique

Il était une fois des copains nantais !…..

qui depuis 1986 se réunissaient et rêvaient d’images fabuleuses de déserts….

Notre première expédition

ambulance -historique

C’est ainsi qu’une première expédition quittait la région nantaise en 1999, pour convoyer trois véhicules chargés de matériels divers collectés dans la région. Hélas, cette aventure échoua au Maroc, après divers incidents diplomatiques… Le découragement menaça alors l’équipe… Mais chaleureusement, les adhérents ont dû réconforter les pionniers qui ont su alors se remobiliser… C’est ainsi qu’un véhicule ambulance a pu être mis à la disposition du dispensaire de Badinko en 2000.

Un nouveau tissu relationnel s’est ainsi développé puis renforcé avec la population de Badinko, par le concours de l’association des jeunes du village (seule interlocutrice majeure et reconnue sur place par les Amoureux du Désert). Notons que cette association regroupe des adultes de 18/40 ans, tous acteurs locaux et représentants des diverses ethnies et sensibilités du village.

Cette expérience a conduit les pionniers nantais à revisiter quelque peu la générosité et les pratiques du départ. Les actions basiques initiales d’aide humanitaire ont évolué vers des actions d’accompagnement aux différents projets proposés par les villageois de Badinko.

Les missions de l’association

Les Amoureux du Désert ont progressivement structuré, renforcé et adapté leur organisation et leur base associative pour conduire aujourd’hui leurs missions :

  • de représentation, de sensibilisation, d’information et de solidarité humanitaire dans la région nantaise,
  • d’accompagnement du village de Badinko pour la formation et à la modernisation de certains équipements nécessaires à l’alphabétisation, la scolarisation, la formation professionnelle, la prévention et les soins médicaux, l’irrigation le développement économique et agricole et vétérinaire.
  • de construction d’équipements communautaires (Maison communautaire,bibliothèque, modernisationet extension du dispensaire, jardin des femmes, abattoir, jardin d’enfants, cantine scolaire etc…) favorisant l’économie locale.

Ils se sont donnés depuis juin 2004, un cap clair et mobilisateur pour leurs actions, en se définissant « PROJET ASSOCIATIF » que vous pouvez consulter : Projet associatif  

De 2000 à aujoud’hui, nos actions :

Des actions tangibles et concrètes ont été réalisées au village de Badinko :

  • Un véhicule ambulance équipe le dispensaire . Un second à été mis à la disposition du médecin local, remplacée en décembre 2010 par une ambulance équipée, don du CHU de Nantes.
  • Plus de 420 m3 de matériels et équipements divers (7 conteneurs)ont été reçus à Badinko puis d’autres matériels ont complété ces livraisons).
  • L’école est dotée de nouveaux équipements, outils pédagogiques, matériels et livres, (elle entretient une correspondance régulière avec diverses écoles: le groupe Henri Lesage de Beautour / VERTOU et les écoles de la Haye fouassière, la chapelle Heulin et collège St Jacques à NANTES).
  • Trois nouvelles classes à l’école élémentaire ont été inaugurées en février 2010, financées à 50% par la ville de Vertou, et une cantine financée a 75% par l’association « Artistes d’ici Enfants d’ailleurs » a été inaugurée en septembre 2010.
  • Le dispensaire local a été complètement remis en état, modernisé rééquipé alimenté en eau et y a été ajouté: une maternité et un laboratoire inaugurés en avril 2010.
  • La remise en état du pompage pour la distribution d’eau potable autour de 2 forages a été financée.
  • Chaque année, des opérations d’alphabétisation et de formation destinées à la population locale (et des femmes en particulier) sont soutenues, en 2009 et 2010 des formations professionnelles ont même été financées.
  • L’organisation, le lotissement, la clôture et l’installation d’un système complet d’irrigation du jardin communautaire des femmes (soit une centaine de familles) sont opérationnels depuis 2008.
  • La maison communautaire (terminée fin 2007) offre désormais des lieux d’hébergement, de formation, de bibliothèque, et de rencontres culturelles pour les populations du village et de la région.
  • Divers équipements sportifs ont été améliorés.
  • La construction d’un abattoir local à été réalisée en 2008 et inauguré en avril 2009.
  • Trois nouvelles classes en 2016